Caractérisation et cartographie

L’INP propose des activités de caractérisation et de cartographie des terres de culture qui permettent de connaitre les sols, de maitriser leur niveau de fertilité, de distinguer les types de dégradation s’y rapportant, de dégager des méthodes de lutte et de fournir des cartes thématiques sur les terres de culture.

Laboratoire analyse

L’INP dispose d’un laboratoire central pour des analyses de sols, eaux et intrants.

Renforcement de capacités des producteurs

L’INP met en œuvre un programme de formation des producteurs sur les techniques de gestion durable des terres afin de booster la productivité agricole, de permettre la restauration et la préservation des terres de cultures.

Lutte contre la dégradation des terres

L’INP préconise un certain nombre de techniques de gestion durable des terres pour lutter contre la dégradation des terres. Il propose ainsi un accompagnement des producteurs pour tous les problèmes liés à la salinisation, à l’acidification, à l’érosion hydrique et éolienne, à la baisse de fertilité de nos terres de culture.

Les sols du Sénégal

Le sol est une ressource naturelle, peu ou lentement renouvelable, globalement en voie de dégradation causée par deux facteurs qui sont à l’origine de son accentuation ; il s’agit des facteurs naturels (climat, vulcanismes, océans, cours d’eau, etc.) et des facteurs anthropiques (de manière directe ou indirecte par l’homme à travers ses activités).

Institut national de Pédologie, au service des producteurs pour une amélioration de la productivité agricole

Par la contribution au développement économique, social et l’éradication de la pauvreté à travers la restauration de la base productive et la formation des producteurs sous l’angle de l’aptitude des terres.


Le sol est un élément vivant, nourissons le pour augmenter la productivité agricole

Définition d'un sol

Le sol est le support de toute l’activité économique et le premier facteur de production dans une économie essentiellement agricole. Partie superficielle de l’écorce terrestre il est la résultante de l’altération des roches sous l’action des interactions atmosphériques, de l’activité biologique et microbienne.

Facteurs de dégradation

Les principaux facteurs de dégradation des sols au Sénégal sont : • la réduction du couvert végétal du fait de la sécheresse et de la déforestation avec la régression des formations naturelles; • l’érosion hydrique avec quatre formes liées à l’intensité du processus : érosion pluviale, ruissellement ....

Lutte contre la dégradation

Le phénomène de la dégradation des terres qui se manifeste sous diverses formes (érosions, salinisation, acidification, dégradation physicobiologique, pollution des terres et des eaux, réduction du couvert végétal…) est dû aux facteurs naturels (la sécheresse, les agents érosifs tels que l’eau et le vent , les remontées de...

Constituants des sols

La fraction minérale représente l’ensemble des produits de la dégradation physique puis chimique de la roche mère. On peut les classer par diamètres décroissants (granulométrie) : • les sables • les limons • l’argile granulométrique Tous ces éléments constituent le « squelette » du sol. .....

Les monolithes

Outils didactiques importants aussi bien pour la visualisation des types de sol, leurs caractéristiques et leurs aptitudes que pour l’enseignement des pratiques de leur gestion durable. La collection de monolithes est d’une importance capitale pour le renforcement de l’INP dans son rôle capital de centre d’information sur la ressource SOL.

La gestion des terres agricoles

La lutte contre la dégradation des terres est entreprise au Sénégal depuis les années 1970 par différents acteurs (Etat, Populations, ONG…). Outre la création d’un cadre propice à travers la ratification des Conventions internationales et les nombreux instruments mis en place (PAN/LCD, LOASP, PDDAA, etc.) plusieurs initiatives ont été prises dans divers secteurs.
Powered by Tempera & WordPress.